MADAME NOSTALGIE - Emilie chacon
          
MADAME NOSTALGIE
Avec sa série Madame Nostalgie, série qui revêt, pour moi, la plus forte charge poétique, il me semble qu'Emilie Chacon ne s'est pas seulement emparée, en fabuliste expérimentée, des grands moments qui composent, généralement, la trame d'une enfance accomplie (le premier amour, le bonheur, le mariage, l'enfant, l'écolier, le tableau noir, l'ardoise, l'écolier qui rentre chez lui, l'escalier, etc.), mais qu'elle a su aussi nous révéler, à travers la mise-en scène de tels moments, leur part d'ineffable artifice – quand bien même l'artifice, ici, n'est plus celui qui nous imposerait de l'extérieur la société (le mythe), mais celui qui crée, pour nous, à notre intention, notre mémoire, c'est-à-dire, l'artifice de la nostalgie ou, pour être plus élogieux, l'artifice de la poésie.

Frédéric-Charles Baitinger
Top