VOLUPTE - Emilie chacon
          
VOLUPTE
Voluptueuse et nébuleuse, cette série apaise par son côté évanescent. Les corps se mêlent jusqu’au point, parfois, de ne plus les distinguer. Cet effacement des corps et des genres pose un doute. S’agit –il encore de poupées ? Ces personnages anonymes incarnent le mot amour. Un mot intemporel et éternel. Dans leur cocon, plus rien d’autres n’existe. Ces photos sont une allégorie du paradis.
Top