ORDINARY SCENES OF LIFE - Emilie chacon
          
ORDINARY SCENES OF LIFE
Avec sa série Ordinary scenes of life, Emile Chacon s'est attaquée à l'idée – absolument dominante – que Barbie soit une femme hétérosexuelle, imberbe, et ne s'abaissant jamais à avoir des besoins naturels (comme ceux, par exemple, relevant de la défécation). C'est pourquoi, à l'opposé d'un tel poncif, Emilie Chacon s'est proposé de nous montrer, dans cette série à l'érotisme transgressif (non dénué de tendresse), des poupées Barbie+ trempant dans du lait (serait-ce une réminiscence de L'histoire de l'oeil, de Georges Bataille?), la bouche couverte de rouge à lèvre, les parties secrètes à nouveau velues, en train de s'aimer physiquement. Tout se passe donc comme si, dans cette série, l'image de Barbie n'était plus seulement le support d'un fantasme machiste, mais celui d'un retournement transgressif des limites qu'imposent à tout comportement « queer », un tel modèle dominant.

Frédéric Charles Baitinger
Top